Royaume-Uni: des perroquets d’Afrique exclus d’un zoo pour avoir insulté des visiteurs

Royaume-Uni : Des perroquets d’Afrique exclus d’un zoo pour avoir insulté de visiteurs

Pour avoir insulter des visiteurs, ainsi que des membres du personnel d’un parc animalier anglais, des perroquets ont été exclus du zoo.

Cinq perroquets nommés Eric, Jade, Elsie, Tyson et Billy du parc animalier Lincoln Wildlife situé dans l’est de l’Angleterre ont été isolés. En effet, ces derniers ont insulté les visiteurs et quelques membres du personnel du zoo.  « C’était devenu dingue, ils juraient tous. Nous étions un peu inquiets par rapport aux enfants », a déclaré Steve Nichols, le directeur général dudit Parc à CNN. Il ajouta aussi : « Je me faisais insulter de ‘grosse pouffiasse’ à chaque fois que je passais ».

A lire aussi:Affaire violence conjugale: la star ivoirienne des réseaux sociaux Lolo Beauté tacle les femmes paresseuses

A en croire le directeur de l’établissement, en un temps record ces perroquets gris d’Afrique, qui ont été offerts au parc dans la même semaine par cinq différents donateurs et qui avaient partagé une période de quarantaine ensemble avant d’être envoyé dans le parc se sont mis à insulter tout le monde, même les visiteurs. « Dans un laps de temps très court, ils se sont mis à s’insulter les uns les autres », raconte Steve Nichols. « ‘Va te faire foutre’ (Fuck off) est ce qui revenait le plus souvent. C’est quelque chose de très facile à apprendre pour eux » poursuit le directeur.

Une mise à l’écart temporaire

Dans les zoos, la plupart des visiteurs apprécient souvent ce talent d’imitation des perroquets. « Les clients leur rendaient la pareille », témoigne le directeur du parc animalier. Les animaux, pour être puni ont été mis à l’écart des espaces publics du parc pour une durée donnée.

Ce genre d’incident est habituel

Pour Steve Nichols, ces types d’incidents sont habituels, et pour cause, ils surviennent régulièrement. « Ce genre d’incident n’est pas inhabituel et survient généralement trois à quatre fois par an » affirme le directeur. Cependant, il faut noter qu’en raison de l’épidémie de la Covid-19, une hausse du nombre de dons d’oiseaux a été connu. Les propriétaires de ces volailles veulent leur faire profiter de grandes espaces de vie.

Quelle est votre Réaction?
Excited
1
Happy
1
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
Afficher les commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

© 2019 Bénin Web TV. All Rights Reserved.

Retour en haut