Vous lisez actuellement
Mali: Sidiki Diabaté déféré en prison pour violences conjugales sur Mariam Sow

Mali: Sidiki Diabaté déféré en prison pour violences conjugales sur Mariam Sow

Sidiki Diabate @tous les festivals

Le musicien malien Sidiki Diabaté a été déféré, ce jeudi 24 septembre 2020 soir, à la prison civile de Bamako. Il y a quelques jours, l’artiste a été accusé de violences conjugales par l’une de ses compagnes.

A l’issue d’un procès mouvementé et alimenté par le jet de gaz lacrymogènes, ce jeudi, Sidiki Diabaté a été déféré en prison. Si pour l’instant les termes du verdict sont inconnus, l’artiste a été placé en garde à vue depuis le lundi 21 septembre 2020 suite à la plainte de sa compagne Mariam Sow, une influenceuse guinéo-malienne de 23 ans, également connue sous le pseudonyme de Mamasita.

« j’ai subi pire que ça, je me demandais s’il savait ce qu’il faisait », a confié Mariam Sow à la télévision guinéenne. Selon elle, le chanteur lui a assénée des coups et l’a séquestré dans une maison pendant deux mois. Elle a pu s’évader grâce à un moment d’inattention du « gars » qui la surveillait pour s’enfuir.

Suite à la publication des images sur les réseaux sociaux, Mariam Sow a déposée une plainte contre Sidiki Diabaté le vendredi 18 septembre 2020, devant le tribunal d’instance de la commune 3 de Bamako.

Pour rappel, en raison de ces accusations, Sidiki Diabaté a été retiré de l’édition 2020 des Afrimma et des primud, deux compétitions dans lesquelles il fait partie des rares artistes qui sont nominés dans plusieurs catégories. pas plus tard qu’hier, mercredi 23 septembre 2020, Sidiki Diabaté a été suspendu par sa maison de production, Universal Music Africa.

Quelle est votre Réaction?
Excited
0
Happy
4
In Love
0
Not Sure
3
Silly
2
Afficher les commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

© 2019 Bénin Web TV. All Rights Reserved.

Retour en haut