Nigéria : un pasteur accuse sa femme d’avoir commis l’adultère dans son Eglise

0

Au Nigeria, un pasteur accuse son épouse d’avoir couché avec deux membres de son église. Âgé de 53 ans, le pasteur en question, a fait une requête au tribunal pour la dissolution de son mariage.

En effet, Joshua Ibeneme, s’était rapproché de la Cour pour mettre fin à son mariage de 21 ans avec sa femme, Uzoamaka, qui, à en croire ses explications, perturbait les membres de son église. « Ma femme a eu une relation sexuelle avec deux membres de mon église, un diacre et un évêque. Tous les deux disaient à mes autres membres qu’ils couchaient avec ma femme parce qu’elle les avait attirés » a expliqué le pasteur à la cour. Selon ses propos, chaque fois qu’il revenait d’un voyage, son dernier-né lui dit toujours que les hommes sont venus chercher sa femme. « Même Dieu m’a dit de divorcer, sinon elle détruira mon ministère » a-t-il révélé.

Aussi, explique t-il que sa femme lui a refusé le sexe depuis 5 ans. « Ma femme m’a privé de sexe pendant plus de cinq ans; chaque fois que je veux coucher avec elle, elle donne une excuse en fait, elle a déménagé hors de ma chambre dans une pièce séparée » a-t-il avoué à la cour en fustigeant sa générosité envers les membres de son Eglise : «  Mais elle le donne à mes membres librement ». Par contre, dame Uzoamaka, femme du pasteur en question a nié avoir eu des rapports sexuels avec les membres de leur église, mais a accusé son mari d’infidélité. « Je n’ai jamais couché avec les deux hommes, qui prétendaient qu’ils couchaient avec moi, ils voulaient juste ternir mon image, mon mari sort avec la femme du diacre » s’est elle défendu en expliquant qu’elle avait privé son mari de sexe parce qu’elle détestait le sexe.

Toutefois, elle a supplié la cour de ne pas accorder le divorce à son mari  sous prétexte qu’elle était encore et toujours amoureuse de lui. Selon le président du tribunal qui a prononcé le jugement relayé par AfrikMag, le pétitionnaire, le pasteur Joshua Ibeneme, était catégorique malgré la médiation par le tribunal et l’intervention de la famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.