Bénin – cour constitutionnelle : Joseph Djogbénou disqualifié selon Médéric François Gohoungo

16 mai 2018
1235 Vues

Dans une tribune libre rendue publique sur sa page Facebook hier mardi 16 mai 2018, le journaliste béninois Mederic Francois Gohoungo a expliqué pourquoi l’actuel ministre de la justice Me Joseph Djogbénou , désigné par l’Assemblée Nationale comme membre de la prochaine mandature de la cour constitutionnelle sera disqualifié. 

Pour lui, à défaut de faire l’unanimité autour de sa personne ,le président de la cour constitutionnelle doit être une autorité morale établie certes mais beaucoup plus renforcée par ses attitudes , habitudes et pratiques quotidiennes dans la cité. A en croire son message, pour toutes ses qualités, l’actuel garde des sceaux est disqualifié. “Initiateur ou, tout au moins promoteur de la politique avec la rage et la ruse , le célébrissime avocat a fait la déclaration publique d’aller contre le principe fondateur d’une république : la civilité “ peut -on lire dans sa tribune libre. 

Lire l’intégralité de son message

DJOGBENOU DISQUALIFIE !

A défaut de faire l’unanimité autour de sa personne ,le président de la cour constitutionnelle doit être une autorité morale établie certes mais beaucoup plus renforcée par ses attitudes , habitudes et pratiques quotidiennes dans la cite .Pour toutes ses qualités, l’actuel garde des sceaux est disqualifié. Initiateur ou, tout au moins promoteur de la politique avec la rage et la ruse ,le célébrissime avocat a fait la déclaration publique d’aller contre le principe fondateur d’une république : la civilité .

De plus ,l’homme est un transfuge de la société ” si vile ” qui s’est découvert des qualités de partisan au sein du parti alternative citoyenne. Aucun, des anciens présidents de la haute juridiction n’o ,aussi clairement, affiché son apparence politique. Inventeur du concept dit du ” bénin révélé ” ,le prétendant semble être le principal penseur ,ou tout au moins le bras armé de la traque su harcèlement et des persécutions dont les adversaires économiques et les opposants politiques sont victimes,avec à la clé ,le record des exilés politiques ,des prisonniers politiques . Maître Joseph Djogbenou ne donne pas la garantie de son impartialité .

En sa présence et ,certainement ,sur ses conseils ou avis ,dss décisions de la cour constitutionnelle ont être royalement bafouées par l’exécutif. Le prétendant est d’un risque évident pour la sauvegarde de la démocratie béninoise .Combattre sa candidature est d’un impératif républicain. 

A lire aussi

Mondial 2018 : l’Egype, première nation à plier bagages
Sport
282 vues
Sport
282 vues

Mondial 2018 : l’Egype, première nation à plier bagages

Angèle M. ADANLE - 19 juin 2018

L’Égypte est prématurément éliminée pour la coupe du monde ce mardi 19 juin 2018 face à la Russie (3 -…

Mondial 2018 : première réaction d’Aliou Cissé après la victoire du Sénégal (1-2)
Sport
190 vues
Sport
190 vues

Mondial 2018 : première réaction d’Aliou Cissé après la victoire du Sénégal (1-2)

Angèle M. ADANLE - 19 juin 2018

Après la belle prestation des lions la Téranga du Sénégal, le sélectionneur national Aliou Cissé s'est exprimé sur la victoire de…

Mondial 2018 : le Sénégal sauve l’Afrique de la honte
Sport
306 vues
Sport
306 vues

Mondial 2018 : le Sénégal sauve l’Afrique de la honte

Angèle M. ADANLE - 19 juin 2018

Les Lions du Sénégal ont sauvé cet après midi du mardi 19 juin 2018, l'honneur de tout un continent lors…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.