L’héritage de Johnny Hallyday au coeur d’une contestation familiale ?

1

Le célèbre chanteur français Johnny Hallyday décédé le 5 décembre dernier a laissé un testament qui ne ferait pas l’unanimité au sein de sa famille. La fille de Nathalie Baye, sa postérité selon un communiqué de l’AFP, rapporté par le média belge 7sur7 a demandé à ses avocats de contester les dispositions testamentaires de son père qui confieraient “l’ensemble de son patrimoine et l’ensemble de ses droits d’artiste” exclusivement à sa seule épouse Laeticia.

Maîtres Emmanuel RavanasPierre-Olivier Sur et Hervé Témime renseignent que ces dispositions testamentaires de Hallyday ont été prises sous “l’effet de la loi californienne”.

Laura Smet a cependant demandé à ses avocats “de mener toutes les actions de droit” pour contester les dispositions testamentaires de son père. David Hallyday, son frère, est codemandeur dans cette procédure a confié son avocat à l’AFP ce lundi 12 février.

En tant que fille ou fils de Hallyday, ils ne bénéficieront ni de bien matériel ni de droit, ni de prérogative sur les œuvres de leur père. Ce testament prévoit aussi qu’en cas de décès de son épouse, “l’ensemble des biens et des droits de Jean-Philippe Smet seraient exclusivement transmis à ses deux filles Jade et Joy par parts égales” peut-on retenir du communiqué des avocats.

Voilà qui vient ouvrir le feuilleton qu’on pourrait qualifier de “la famille Hallyday Gate”.

1 commentaire
  1. modir L'utilisateur dit

    Thank you JP HEM! Your comment is so true. xoxo.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.