Côte d’Ivoire: le fils de l’actrice comédienne Gbazé Thérèse tué par des coupeurs de route

0

En Côte-d’Ivoire, l’actrice comédienne Gbazé Thérèse de la série à succès ‘’Ma Famille” est en deuil. En effet, l’actrice comédienne Gbazé Thérèse a perdu en ce weekend de Tabaski, son fils Willy Sompleny, agent des eaux et forêts. Selon nos recoupements, le jeune homme a été tué ce vendredi 1er septembre 2017 par des coupeurs de route à Akoupé, dans le département d’Adzopé, à 142 km d’Abidjan.

 « Priez pour mon fils. Les coupeurs de route ont tiré sur lui. Je vais à Akoupé. C’est là bas. Il est à l’hôpital » c’est sur ces mots qu’elle avait alerté les internautes sur sa page Facebook avant d’annoncer par la suite la désagréable nouvelle à ses fans. « Finalement la mort m’a pris mon enfant », s’est-elle résignée.

Depuis peu, cet incident de mauvaise foi court les rues en Côte d’Ivoire. On se rappelle qu’à la veille de cet incident malheureux qui a couté la vie à Willy Sompleny, le fils de l’actrice comédienne Gbazé Thérèse de la série à succes ‘’Ma Famille”,  un autre homme en tenue, Koffi Yao Esaie, agent de la CRS, a perdu la vie, égorgé par des enfants en conflit avec la loi communément appelés des microbes en Cote d’Ivoire. La scène s’est produite dans la commune de Yopougon au quartier ‘‘sable’’.

Toutefois, il est à noter que plusieurs faits liés à l’insécurité créent un grand malaise au sein de la population ivoirienne et surtout abidjanaise. Alors que le phénomène microbe, bat son plein depuis plus de 5 ans, ce Jeudi 31 Aout, un agent de police, a été égorgé, dans la commune de Yopougon au quartier ‘‘sable’’ par l’un des gangs à la machette.

La preuve qu’en Côte d’Ivoire, l’insécurité grandissante bat son plein avec à la clé une série d’attaques de camps de gendarmerie et de commissariat à côté des coupeurs de route qui ne cessent de sévir.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.