Bénin : Les étudiants de l’ex Flash réclament leurs allocations universitaires

0

Malgré la forte militarisation de Cotonou et de Calavi pour empêcher la marche des étudiants, les responsables étudiants ont trouvé ce mercredi 07 juin 2017, une autre formule pour exprimer à la presse et au monde entier ce qui se passe sur le campus d’Abomey-Calavi concernant les allocations universitaires.

 

«  L’affichage sans délai de toutes les listes des camarades étudiants de l’Ex-Flash qui ont subi injustement l’année blanche à la Flash (2015-2016) et qui sont restés depuis deux (02) ans sans bourses et secours ; Le payement immédiat de la totalité des bouses et secours de l’année académique 2014-2015 ; Le payement immédiat des camarades étudiants de la Flash Aplahoué ; La régularisation de la situation des camarades étudiants allocataires de l’Université de Parakou et des autres entités (Fast, Faseg, Fadesp…) ainsi que le payement sans délai des frais de mémoires » Ce sont parmi tant d’autres les objectifs de la marche des étudiant qui s’est tenue contre vent et marrée hier. En effet, ils étaient  des centaines d’étudiants à se présenter devant le campus universitaire  d’Abomey Calavi. De l’Uac à la Direction des bourses et secours universitaire, le mouvement étudiant était en pleine manifestation à travers des chants, des slogans et  des cris qui  résonnaient de partout malgré la forte présence des forces de l’ordre. Le Directeur de la DBSU a apaisé comme d’habitude les camarades étudiants. Aussi, a t-il promis que plusieurs listes seront affichées avant la fin de cette semaine pour le démarrage des virements. A l’issue de cette assemblée générale des étudiants assortie de sit-in,  les étudiants ont décidé de relancer la marche dans une dizaine de jours si entre temps, les revendications ne sont pas satisfaites. « mais avant ça, nous allons une fois encore saisir notre ministre de tutelle par une note pour lui présenter le cas des camarades étudiants de l’ex-Flash qui ne sont point concernés par le décret qui établit le payement mensuel des allocations universitaires car la loi n’est pas rétroactive, les allocations que nous réclamons sont celles de l’année académique 2014-2015 » ont –ils souligné.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.