Santé: voici pourquoi vous devez péter plusieurs fois par jour

0

Ce n’est plus qu’un secret de polichinelle ! Péter reste et demeure un réel problème à cause de l’inconfort et toute la gêne que cela pourrait produit. Or, c’est un phénomène naturel révélateur de l’état de santé d’un être humain.

En effet, un individu libère en moyenne par jour quinze (15) pets. En plus du régime alimentaire qui influe sur l’odeur, la flore intestinale varie d’un individu à un autre. Certains aliments comme les haricots, les choux, les lentilles … , créent de l’air dans l’intestin humain. Ce qui leur permette d’augmenter le nombre de bactéries bénéfique pour l’organisme humain. C’est pourquoi, manger des aliments qui causent des gaz permet aux bonnes bactéries de récolter des nutriments. Si elles sont en plus grand nombre, elles peuvent alors digérer les fibres et les glucides non digérés. Conséquence, les pets permettent donc de libérer plus de gaz intestinaux. Les bonnes bactéries ont donc un rôle de protecteur qui évitent les risques d’infection dans le ventre.

Ainsi, aussi incroyable que cela puisse paraître, sentir les pets ne serait pas mauvais pour notre santé. C’est ce que révèle une étude (sérieuse) d’un groupe de médecins de l’université britannique d’Exeter.

Selon les résultats de leurs observations, respirer les gazs émis par soi-même ou par les personnes qui nous entourent aurait une action positive pour notre organisme. Le sulfure d’hydrogène, responsable de l’odeur des pets, aurait une action bénéfique sur les cellules de l’organisme.

En effet, ce gaz aiderait à prévenir des troubles comme les AVC, le diabète voire le cancer. Selon le professeur Matt Whiteman de l’Université d’Exter, « suite à une maladie, les cellules du corps deviennent stressées et produisent des enzymes qui renferment du sulfure d’hydrogène. Ce dernier permet aux cellules de vivre en contrôlant l’inflammation ». Pas si dégoûtants que ça, les pets…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.