Santé : Un trentenaire meurt d’une infection après s’être fait tatouer

0

Un jeune de 31 ans a perdu la vie deux mois après son hospitalisation à cause d’une infection qui s’est développée autour d’un nouveau tatouage. L’homme est allé nager dans le Golfe du Mexique, cinq jours après s’être fait tatouer.

 

L’homme a fait un choc septique. Il s’agit d’une infection ayant été considérablement aggravée par une maladie du foie dont il souffrait depuis longtemps. En effet, en sortant de l’eau, une infection s’est développée autour de son tatouage. Il a été admis à l’hôpital trois jours après, souffrant de fortes douleurs dans la jambe gauche et le pied, de fièvre et de frissons. Selon l’un des médecins sur CNN, l’infection a progressé très vite, en quelques heures. « La peau est devenue plus sombre, avec de plus en plus d’ecchymoses, de décoloration, et des monticules de liquides commençaient à se rassembler dans ses jambes – ce qui, bien sur, est très alarmant ». Le médecin traitant a rappelé sur CNN qu’un tatouage devait être considéré comme une blessure, et que les recommandations de soin de cette plaie, données par le tatoueur, sont à suivre à la lettre. «Il disait qu’il ressentait beaucoup de douleur dans sa jambe droite, relate dans son rapport le docteur Nicholas Hendren, un médecin résident au Southwestern Medical Center de l’Université du Texas. Cela a tout de suite attiré notre attention ». Même si dans les semaines suivantes, son état de santé semblait s’améliorer, l’homme a finalement succombé deux mois plus tard après avoir fait un choc septique.

Pour le Dr Hendren, il n’a jamais été en mesure de demander directement au patient si son tatoueur lui avait fait part de la consigne d’attendre au moins deux semaines avant de se baigner. Il soutient toutefois que le Texan et sa famille ignoraient à quel point une telle infection grave pouvait progresser si rapidement. «Pour les patients qui sont en santé, cette bactérie infecte rarement les gens. S’ils sont infectés, la plupart des gens s’en sortent bien et n’ont même pas à se présenter à l’hôpital. Mais ceux qui ont une maladie du foie, ils sont susceptibles d’être beaucoup plus infectés» a expliqué le Dr Nicholas Hendren. Le médecin rappelle également l’importance de bien choisir son tatoueur et de prendre toutes les précautions afin de soigner les plaies d’un tatouage.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.