Fronde sociale en Côte d’ivoire: les agents des eaux et forêts menacent à leur tour

0

« La loi sur la commission nationale de la sécurité prend en compte tous les corps militaires et paramilitaires. Si dans sa réalisation l’Etat fait exception, nous allons troubler le sommeil des populations. Nous avons aussi fait la guerre », c’est l’information que des agents des Eaux Forêts sous le sceau de l’anonymat nous ont rapporté, avant d’ajouter. « Notre directeur général est une plaie pour nous, nous souhaitons son départ ».

Les agents des Eaux et Forêts menacent de se faire entendre si jamais ceux-ci ne sont pas pris en compte par les accords en cours de conclusion entre le gouvernement et les ex-Fds.

Aussi, réclament-ils le limogeage de leur directeur général, le colonel Soro Gnamani.

Va-t-on aussi vers une révolte des agents des eaux forêts, après les militaires et gendarmes ? Les jours à venir nous en diront plus.

Voir la version originale de cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.