Mama Cax, le mannequin amputé d’une jambe raconte son histoire

18 décembre 2017
841 Vues

Mama Cax bloggeuse spécialisée dans le mode de vie et de beauté, est un mannequin. Mais ce qui l’a rend particulière est qu’elle est amputée d’une jambe.

Mama Cax…Afrikmag

D’après Afrikmag elle aurait été diagnostiquée d’un cancer à l’âge de 14 ans elle n’avait que 3 semaines à vivre, selon ses médecins. Fort heureusement, elle a survécu, mais cette horrible maladie a emporté la jambe droite de Mama Cax.

Lisez son histoire.

« On m’appelle Mama Cax et je travaille avec JAG Models. Quand j’étais adolescente, on m’a diagnostiquée d’un cancer des os et du poumon. Et après cela, je devais subir une amputation pour être sauvée.

Juste après ma chirurgie, j’ai en quelque sorte lutté avec l’image corporelle en général. Quand j’ai eu ma prothèse pour la première fois (SWIPE), j’ai essayé de mépriser et d’ignorer ces regards inquisiteurs des gens. Mais après je suis arrivée à un point tel que c’était un fardeau d’essayer de le cacher tout le temps. Donc j’ai juste eu une idée. Et si je montrais qui je suis? Juste un peu de métal.

Après mon amputation, je poursuivais toujours cette image inaccessible de la beauté, je pense que ma perception a changé quand j’ai vu que d’autres personnes voulaient changer quelque chose sur eux-mêmes: taille, poids et ainsi de suite. Cela vous fait réaliser que chacun veut ce que l’autre a. le problème est la norme de beauté

J’ai grandi avec des parents qui me disaient que j’étais belle tous les jours. J’avais 16 ans, couverte de cicatrices avec un membre en moins. Je ne me sentais pas belle. Au cours des deux dernières années, j’ai pu m’extirper de la tête ce jugement que j’avais de moi et observer comment mes proches me voient.

Mama Cax…Afrikmag

Pour eux, mes cicatrices représentaient les batailles que j’ai remportées et ma prothèse m’a fait cette chouette cyborg. Mais ne vous méprenez pas, j’ai de mauvais jours. Certains jours, je me réveille et je me sens tellement découragée et je demande à l’univers pourquoi cela m’est arrivé. Certains jours, j’en ai marre des regards et des questions.

J’ai pu trouver l’amour de soi dans mes passe-temps, voyages et exercices. Marcher vite pour attraper un train juste deux minutes avant le départ, faire de l’escalade, s’accrocher à ce dernier souffle pour terminer un tour – ces choses me font apprécier l’endurance de mon corps et mes accomplissements. Cette appréciation est suffisante pour aimer mon corps, peu importe ce que la société voit comme défauts

En fin de compte, je suis capable de me sentir belle et d’être confiante parce que je m’entoure de gens qui me voient comme une personne normale et qui me soutiennent. Personne ne sera jamais capable de m’arracher ces sentiments.»

A lire aussi

Mariage Meghan et Harry : les récriminations expliquant le regard gêné de la reine Elisabeth
Education
3128 vues
Education
3128 vues

Mariage Meghan et Harry : les récriminations expliquant le regard gêné de la reine Elisabeth

Angèle M. ADANLE - 22 mai 2018

Meghan Markle s'est officiellement mariée avec le prince Harry samedi 19 mai 2018 au détour d'une cérémonie religieuse dans la chapelle…

Un jeune “gayman’’ dévoile comment plusieurs jeunes filles sont utilisées pour des rituels (photos)
Société
1553 vues
Société
1553 vues

Un jeune “gayman’’ dévoile comment plusieurs jeunes filles sont utilisées pour des rituels (photos)

Maria Djoton - 22 mai 2018

Un jeune nigérian, dont le nom n’a pas été identifié, s’est résolu à abandonner la « cybercriminalité» depuis qu’il a réuni…

Patrick Vieira, le nouvel entraîneur sous le projecteur de Nice
Sport
246 vues
Sport
246 vues

Patrick Vieira, le nouvel entraîneur sous le projecteur de Nice

Maria Djoton - 22 mai 2018

Patrick Vieira actuel entraîneur de New York City FC  semble être celui dont le profil répond le mieux aux différents…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.