Maroc : Après 46ans de grossesse…elle accouche enfin !

29 novembre 2017
691 Vues

Le corps humain a toujours prouvé le fait que la biologie est une science à part entière et de la manière la plus bizarre et inimaginable. Une femme a été enceinte pendant 46 ans. Vous pourriez vous demander comment cela est médicalement possible, mais il y a une bonne raison pour laquelle ce dérèglement médicale particulière peut sembler incroyable.

En 1955, Zahra Aboutalib avait 26 ans lorsqu’elle est tombée enceinte de son premier enfant. Elle vivait dans un petit village en dehors de la ville de Casablanca. Tout avait l’air normal chez elle, le bébé lui donnait des coups de pied pendant sa grossesse. Alors, quand son terme est arrivé et que les douleurs ont commencé à affluer, elle est allée directement au dispensaire de son village. Après 48 heures de contractions atrocement douloureuses, il n’y avait toujours pas de bébé. Les sages-femmes locales ne savaient pas quoi faire car le bébé ne venait toujours pas. Après 2 jours de douleurs, Zahra a été transportée à l’hôpital le plus proche de Casablanca.

Arrivée, un médecin l’informe qu’elle doit subir une césarienne pour sortir le bébé, quelques minutes après sa rencontre avec le médecin, elle a été témoin du décès d’une femme lors d’un accouchement. Choquée, Zahra a décidé de fuir l’hôpital malgré ses douleurs.

Quelques jours après, la douleur s’est arrêtée et le bébé a arrêté de bouger aussi.  Comme beaucoup de gens au Maroc à l’époque, elle croyait au mythe de «l’enfant endormi», dans lequel un fœtus endormi par la magie noire ou blanche peut se réveiller et naître après la période normale de gestation. D’après « Santé au naturel » qui a rapporté les faits, des décennies après,  Zahra n’a toujours pas donné naissance à son bébé. Finalement, la jeune femme a mis le bébé à naître hors de son esprit.

Une autre alternative : la résignation

Elle a donc adopté et élevé trois enfants et est même devenue grand-mère. Zahra menait une vie paisible, comme si la grossesse n’était jamais arrivée. Mais quand elle a elle a eu 75 ans, des douleurs horribles sont soudainement revenues. Son fils, inquiet pour le bien-être de sa mère, voulait qu’elle voie un spécialiste.

Pour cela, ils ont dû se rendre à Rabat où ils ont vu le professeur Taibi Ouazzani. Il soupçonnait que le ventre proéminent était causé par une tumeur de l’ovaire et disposait d’une échographie ultrasonique. Cela a révélé une grande masse qu’il n’a pas pu identifier. Il a renvoyé Zahra à un spécialiste en radiographie pour un deuxième avis. Il pouvait voir que c’était une structure calcifiée, mais il a fallu un scanner IRM détaillé pour finalement révéler la vérité.

C’était le bébé de Zahra qui devrait naitre 46 ans plus tôt. Zahra a eu une grossesse extra-utérine, où le fœtus avait fait éclater la trompe de Fallope et se développait dans la cavité abdominale. Plus tard, le fœtus mort est devenu un corps étranger. Sans soins, la plupart des grossesses extra-utérines se terminent par une fausse couche ou même la mort de la mère. Cependant, dans le cas de Zahra, cela ne s’est pas produit.

Zahra et le bb mort

Le placenta s’était attaché aux organes vitaux autour du corps de Zahra. Tout cela aurait pu être extrêmement dangereux pour la mère et l’enfant. Quand Zahra pensait qu’elle avait des contractions, son corps était en train de se mettre en détresse alors que le bébé manquait de place dans son corps. C’est un miracle que Zahra ne soit pas morte. Et maintenant, après 46 ans, elle revit l’expérience la plus douloureuse et dramatique de sa vie.

La décision de l’opération à été difficile car un moment d’inattention des chirurgiens, et n’importe lequel de ses organes vitaux pourrait être endommagé. En outre, elle avait maintenant 75 ans, ce qui compliquait encore les choses. Les médecins ne savaient pas s’il serait sécuritaire d’opérer Zahra. Cependant, ils devaient faire quelque chose pour  calmer sa douleur. Ils l’ont donc opérer.

Après de 4 heures, le professeur Ouazzani et son équipe de chirurgiens parviennent à retirer le bébé de Zahra. Grâce à l’habileté et au talent du chirurgien, l’opération a été couronnée de succès et Zahra a survécu. Cependant, les médecins étaient impressionnés par ce qu’ils ont enlevé du corps de Zahra, un bébé en pierre retrouvé en son sein. La vielle femme vit finalement une vie normale.

 

A lire aussi

Bénin : l’ex de Samuel Eto’o, Nathalie Koah déjà à Cotonou
Société
2628 vues
Société
2628 vues

Bénin : l’ex de Samuel Eto’o, Nathalie Koah déjà à Cotonou

Angèle M. ADANLE - 22 avril 2018

Nathalie Koah , ex de l'international footballeur camerounais Samuel Eto'o Fils est à Cotonou au Bénin depuis le vendredi 20…

“J’ai avorté sept fois, aujourd’hui je cherche une solution pour retomber enceinte”
Société
295 vues
Société
295 vues

“J’ai avorté sept fois, aujourd’hui je cherche une solution pour retomber enceinte”

Angèle M. ADANLE - 22 avril 2018

Bonjour!  je regrette amèrement mes erreurs du passé. Je m’étais faite la promesse de me marier vierge, hélas nous avons nos…

Football : dribblé, ce gardien de but  perd ses nerfs et fait le comble(Vidéo)
Sport
202 vues
Sport
202 vues

Football : dribblé, ce gardien de but  perd ses nerfs et fait le comble(Vidéo)

Maria Djoton - 22 avril 2018

Un match de Football peut parfois ressembler à un tatami de Karaté. C'est ce que semble nous démontrer ce gardien…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.