Côte-d’Ivoire : les raisons du retour de Max Gradel au sein de la sélection nationale

2 septembre 2017
796 Views

En Côte d’Ivoire, alors que l’international ivoirien Max Alain Gradel avait renoncé aux Éléphants de l’équipe nationale ivoirienne, il y a quelques semaines, le constat est tout autre. Pour cause, Gradel est bel et bien là, parmi les Éléphants, qui devront affronter doublement les Panthères du Gabon, les 2 et 5 septembre 2017. Ces matchs qui entrent dans le cadre des 3ème et 4ème journées des éliminatoires du Mondial 2018, se joueront respectivement au Stade de l’Amitié de Libreville et au Stade de la Paix de Bouaké.

Ce  qui semble sûr et certain, c’est que  l’attaquant a en fin de compte revu sa position et a rejoint ses coéquipiers au sein des Éléphants. Une décision qui donne d’ailleurs raisons à Marc Wilmots, le sélectionneur de l’équipe ivoirienne qui n’a ménagé aucun effort pour reconnaitre que Max « avait une grosse envie de Max de défendre les couleurs du pays quelque chose qui lui tient vraiment à cœur. «Max Alain Gradel avait pris pareille décision à cause « des frustrations du passé », « Mais j’ai parlé avec lui en lui disant que le passé c’était passé et qu’aujourd’hui il y avait de nouveaux défi » a-t-il dévoilé au grand public.

On se rappelle qu’après avoir annoncé son retrait temporaire de l’équipe nationale, l’ailier de 29 ans prêté par Bournemouth s’est expliqué au micro de Tout Foot Espace TV Guinée.

« Aller à Toulouse, c’est plus pour moi, me mettre en confiance. Aujourd’hui, le plus important c’est ce qu’il y a de bien pour moi, je pense que j’ai beaucoup donné à la sélection. Je suis concentré sur mon club, la sélection je la mets de côté pour l’instant »

Retour sur la carrière de l’international ivoirien Max Alain Gradel

Né le 30 novembre 1987 à Abidjan en Côte d’Ivoire, Max-Alain Gradel,  est un footballeur international ivoirien qui évolue au poste d’attaquant au Toulouse FC en prêt de l’AFC Bournemouth.

Formé à Leicester City, Max gradel n’avait pas réussi cependant à s’imposer et a été prêté pour la saison 2007-2008 à Bournemouth plutôt concluante. Lors de la saison 2009-2010, il est prêté à Leeds United. Le coach Simon Grayson convaincu de ses prestations décide de le transférer définitivement.

Après s’être imposé peu à peu dans le dispositif de Leeds, il explose la saison suivante avec 18 buts et 7 passes décisives à la clé, alors que le club, tout juste promu en Championship, vise déjà la montée. Il participe par ailleurs à la double-rencontre de FA Cup face à Arsenal, où au match aller il obtient un penalty, transformé par Robert Snodgrass.

Le 30 avril 2011, il a été élu joueur de l’année par les fans et par les joueurs de son équipe. Aussi, a t-il  a également évolué en Ligue 1 française pendant plusieurs saisons, où il a marqué de son empreinte son passage chez les verts de Saint Etienne, notamment avec un certain Pierre Emerick Aubameyang.

You may be interested

Tiken Jah Fakoly, la star ivoirienne du reggae fait de la terre sa nouvelle passion
Faits divers
68 vues
Faits divers
68 vues

Tiken Jah Fakoly, la star ivoirienne du reggae fait de la terre sa nouvelle passion

Edouard DJOGBENOU - 16 janvier 2018

La terre ne ment jamais. c'est le message de la star ivoirienne du reggae, Tiken Jah Fakoly à l'endroit de…

L’histoire émouvante d’une adolescente ménopausée à 15 ans qui par le coup du destin peut encore avoir des enfants naturellement
Faits divers
61 vues
Faits divers
61 vues

L’histoire émouvante d’une adolescente ménopausée à 15 ans qui par le coup du destin peut encore avoir des enfants naturellement

Edouard DJOGBENOU - 16 janvier 2018

Souffrant d'une défaillance ovarienne prématurée, Jules Furness, une blogueuse de 35 ans qui a eu sa ménopause à l'âge de…

Découvrez le plus célèbre manager de boîte de nuit d’Afrique
Show biz
1522 vues
Show biz
1522 vues

Découvrez le plus célèbre manager de boîte de nuit d’Afrique

Ignace Sossou - 16 janvier 2018

On l’appelle Herve Tobacco. Très sollicité pour le management de grosses boites de nuit du monde. Mais l’homme préfère toujours…

Leave a Comment

Your email address will not be published.