Côte d’Ivoire : Gnagra Nazaire réclame des droits sur le mot « Gaou » du groupe Magic Stystem

21 août 2017
1279 Views

Un ex-loubard menace le groupe musical Magic Stystem et leur réclame des droits. A la faveur d’une interview accordée aux confrères de l’Intelligent d’Abidjan, Gnagra Nazaire alias Le Bûcheron de l’ouest, se réclame d’être le fondateur du « Nouchi ».

A en croire ses propos, tous les artistes ivoiriens qui utilisent ce langage dans leurs chansons doivent penser à lui. En particulier le groupe Magic System qui a fait du mot « Gaou » leur fleure de lance.

L’homme, Gnagra Nazaire un ex loubard réclame des droits à tous les artistes qui utilisent le Nouchi dans leurs productions. Sans langue de bois, il dit être le créateur de ce langage avec lequel le groupe musical Magic Stystem a conquis le monde avec son morceau « gaou ».

Résultat de recherche d'images pour "ex loubard"

Les clarifications de Gnagra Nazaire sur le Nouchi

« …Mais, aujourd’hui on entend le Nouchi sur des chaînes étrangères, des panneaux publicitaires, et un peu partout. Regardez le cas de Magic System, c’est le mot ‘’Gaou’’ qui a fait leur force et le groupe a eu ce qu’il a » fait remarqué Gnagra Nazaire.

« C’est moi qui ai créé le mot Gaou et Magic system a commencé à ‘’daba’’(Ndrl : manger) sur ça, mais je me demande si Magic System a pensé un jour au fondateur du mot Gaou. Que Magic Sytem pense au fondateur. Je suis le créateur du mot Gaou donc, Magic System doit me payer des droits » a-t-il précisé.

Résultat de recherche d'images pour "groupe musical magic system"

L’homme confirme être le seul et unique fondateur du Nouchi. « C’est moi, le fondateur du Nouchi. Je suis encore vivant. Que ce soit Nash ou Billy Billy, personne des deux ne maîtrise le Nouchi. C’est un langage très profond qui date de longtemps, tout objet a un nom en Nouchi. Je détiens le dictionnaire Nouchi. Même le billet de dix mille francs, on l’appelait le ‘’Oulémani’’ ( le rouge en dioula , la couleur de l’ancien billet NDLR ; le bus, le pagne, le poulet, tout a un nom en Nouchi. J’ai le dictionnaire et ne le donne à personne » a-t-il ajouté.

Zoom sur le Nouchi…

Le Nouchi a été créé dans les années 70 à Treichville devant les cinémas le Rio et El Mansour. « C’est un langage codé des jeunes qui voulaient faire des sales besognes. Quand ils avaient à faire à toi, ils utilisaient ce code. Quand tu ne maîtrises pas ce code, tu es mort avec eux » a-t-il expliqué.

« Quand les gars disent par exemple : « le Braiso arrive. Dja moi, pierre au poids à riano ou le pierre est mort» tu ne peux rien comprendre. Le Ziguehi fut créé et a aussi ajouté son langage au Nouchi » a t-il énuméré à titre d’exemple.

Aussi, a-t-il reconnu qu’il s’agit d’un langage qui date de longtemps et que par conséquent, Personne ne peut dire maintenant qu’il est le fondateur du Nouchi.

« … ils chantent dans ce langage pour avoir de l’argent, mais qu’ils sachent qu’il y’a des personnes qui l’ont créé. Ce sont tous des tricheurs qui ne connaissent rien du Nouchi. Il faut que ces artistes pensent au fondateur de cette langue » a-t-il rappelé aux artistes qui chantent dans ce langage.

You may be interested

Découvrez la p*te la plus coûteuse du Sénégal
Faits divers
525 vues
Faits divers
525 vues

Découvrez la p*te la plus coûteuse du Sénégal

Cochimau S. HOUNGBADJI - 22 février 2018

Queen Biz ,Très critiquée pour ses tenues sexy a fait des révélations dans un entretien accordé accordé à L’Obs et…

Nigeria : découvrez l’artiste qui a épousé 27 femmes le même jour
Société
2168 vues
Société
2168 vues

Nigeria : découvrez l’artiste qui a épousé 27 femmes le même jour

Angèle M. ADANLE - 22 février 2018

Au Nigeria, un artiste s'est permis d'épouser le même jours 27 femmes. Considéré comme la légende de la musique africaine et…

Congo : l’édifiante anecdote de Maître Gims sur sa mère
Show biz
1763 vues
Show biz
1763 vues

Congo : l’édifiante anecdote de Maître Gims sur sa mère

Angèle M. ADANLE - 22 février 2018

Le rappeur congolais Maître Gims a évoqué un anecdote sur sa mère. Il s'est agit pour d'un souvenir de sa…

Leave a Comment

Your email address will not be published.